obus


obus

obus [ ɔby ] n. m.
• 1797; « obusier » 1697; hocbus 1515; altér. de l'all. Haubitze, tchèque haufnice « catapulte »
Projectile utilisé par l'artillerie, généralement de forme cylindro-conique, le plus souvent creux et rempli d'explosif. Obus de mortier. Obus explosifs ou brisants. Obus à balles, à mitraille. shrapnel. Obus incendiaires, fumigènes, éclairants, traceurs. Obus à charge nucléaire. ogive. Obus de rupture, utilisé en marine pour percer les blindages. Obus perforants (pleins). Obus à flèche ou obus-flèche. Parties d'un obus : cartouche, ceinture, chambre, culot, fusée, ogive, percuteur. « Chaque obus soulevait une longue gerbe de terre dans un nuage de fumée » (Dorgelès). Éclat d'obus. Trou d'obus. Obus qui éclate. Pluie d'obus. bombardement.

obus nom masculin (allemand Haubitze, obusier) Projectile de calibre égal ou supérieur à 20 mm et de forme généralement cylindro-ogivale, lancé par une bouche à feu. Clapet d'obturation de la valve d'un pneumatique. Harpon à l'usage des baleiniers. ● obus (difficultés) nom masculin (allemand Haubitze, obusier) Prononciation [&ph99;&ph86;&ph109;], le s final ne se prononce pas. ● obus (expressions) nom masculin (allemand Haubitze, obusier) Obus à sabot, nom donné depuis la Seconde Guerre mondiale à certains projectiles sous-calibrés. Obus draineur, pièce oblongue attachée par une chaîne à certaines sous-soleuses et destinée à ménager une galerie dans le sol pour faciliter le drainage. Homme ou femme obus, artiste de cirque qui est propulsé de la gueule d'un canon jusqu'à un filet tendu où il se reçoit après sa trajectoire au-dessus de la piste.

obus
n. m. Projectile explosif tiré par une pièce d'artillerie.

⇒OBUS, subst. masc.
ART MILIT. Projectile creux utilisé par l'artillerie, rempli d'un explosif, parfois mélangé de balles ou de substances diverses (toxiques, fumigènes, etc.), généralement de forme cylindro-conique. Obus à balles, à mitraille, à charge creuse, à charge nucléaire; obus de 120, de marine; obus antiaérien, antichar, asphyxiant, brisant, éclairant, explosif, fusant, incendiaire, lacrymogène, percutant; douille, trou, fumée, éclat d'obus. Bonaparte s'avança seul sur l'obus qui brûlait et fumait devant son cheval (...) l'obus éclata et n'atteignit personne (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p.201). L'artillerie allemande entamait (...) un bombardement d'une extrême violence, avec emploi massif d'obus toxiques (FOCH, Mém., t.2, 1929, p.87):
♦ ... l'encombrement des bombes a fait également de gros progrès, ainsi qu'en témoigne l'achèvement en 1952 d'un obus atomique de deux cent quatre-vingts millimètres de diamètre.
GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.93.
REM. Femme(-)obus,(Femme obus, Femme-obus) subst. fém., homme(-)obus,(homme obus, homme-obus) subst. masc., cirque. Acrobate propulsé(e) hors de l'âme d'un canon par un ressort, simultanément à l'explosion d'une charge de poudre. [Elle] est devenue femme obus dans une foire (Les Lettres fr., 25 août 1966, p.4, col. 2). Un public à la curiosité insatiable avait le choix entre la femme-mitrailleuse et l'homme-obus (L'Express, 28 oct. 1974, p.27, col. 3).
Prononc. et Orth. [], [o-]. MARTINET-WALTER 1973 [-], [o-] (12/5). Prononc. [-by:z] en dernier lieu ds BARBEAU-RODHE 1930. Att. ds Ac. dep. 1762. Ac. 1835-1878 ,,on prononce obuze``. Étymol. et Hist. 1. 1697 «obusier» (SURIREY DE SAINT-RÉMY, Mém. d'artill., I, 237 ds DG); 2. 1797 «projectile de forme cylindro-ogivale, lancé par une bouche à feu» (GATTEL d'apr. FEW t.16, p.180b). Empr. à l'all. Haubitze «obusier», lui-même empr. au tch. houfnice, proprement «catapulte». Fréq. abs. littér.:1140. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 139, b) 1325; XXe s.: a) 2205, b) 2692. Bbg. BOULAN 1934, p.173. —JÄNICKE (O.). Zu den slavischen Elementen im Französischen. In:[Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, p.441. —PLATE (R.). Französische Wortkunde auf sprach- und kulturgeschichtlicher Grundlage. München, 1955, p.34.

obus [ɔby] n. m.
ÉTYM. 1797; hocbus, 1515; obus « obusier », 1697; altér. de l'all. Haubitze, d'abord Haubnize, du tchèque haufnice « machine à lancer des pierres, catapulte ».
1 Projectile creux utilisé par l'artillerie, généralement de forme cylindro-conique, et rempli d'explosif. ( Arme, artillerie, projectile). || Les obus ont remplacé les boulets pleins et les bombes sphériques. || Armes lançant des obus. Canon (cit. 8); mortier, obusier. || Dimension, diamètre, calibre d'un obus. || Obus de 105, de 75 (millimètres). || Obus de gros calibre. Marmite.Obus explosifs ou brisants, emplis d'une substance explosive brisante : fulmicoton (cit. 1), mélinite, etc. ( Explosif). || Obus à balles, à mitraille (remplis de balles projetées par une faible charge). Shrapnell. || Obus incendiaires, asphyxiants; éclairants, traceurs. || Obus perforants. || Obus de rupture, utilisé en marine pour percer les blindages. || Obus à charge creuse, à puissance de rupture augmentée (en particulier obus antichars). || Obus atomique. || Obus antiaérien (→ 2. Froid, cit. 9).Obus fusants et obus percutants. || Obus à retardement.Parties d'un obus. Cartouche, ceinture (supra cit. 6), chambre, culot, fusée, ogive, percuteur (et concuteur).Trajectoire d'un obus. || Éclatement, explosion (cit. 3) d'un obus; obus qui éclate (→ Éteindre, cit. 39; geyser, cit. 3). || Trou d'obus; entonnoir fait par un obus. || Éclat d'obus. || Obus tombant au hasard (cit. 32).Tirer des obus; tirer à obus. Tir; pilonner. || Pluie d'obus. Bombardement.
1 Tout à coup, issu du fond de l'espace, un miaulement naît, s'enfle, déchire l'air au-dessus de la baraque, et l'obus crève à quelques pas, avec le bruit d'un objet fêlé qui se casse.
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, I, Mémorial…, II.
2 Les obus, avec tous leurs noms, avec tous ces chiffres magiques et glaçants qui leur servent de noms, avec leurs bruits qui ne se ressemblent pas mais où l'on se perd, avec leurs fumées qui diffèrent aussi comme les champignons vénéneux, avec leurs odeurs qui se mélangent toutes, vous donnaient l'impression qu'ils éclataient en même temps dans les airs, dans la terre, dans l'intérieur de votre ventre.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XVI, XXX, p. 277.
3 Chaque obus soulevait une longue gerbe de terre dans un nuage de fumée; ceux qui tombaient sur le bois déracinaient des arbres entiers et les jetaient dans le taillis, tout droits, intacts, comme de gros bouquets.
R. Dorgelès, les Croix de bois, III.
Par métaphore. || Crever (cit. 7), éclater (cit. 3) comme un obus, soudainement, brutalement. Bombe.
Homme, femme obus : professionnel du cirque qui se fait projeter à une certaine distance par un mécanisme comparable à un obusier.
2 (1963). Techn. Obturateur de la valve d'un pneumatique.
DÉR. Obusier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • obus — obus …   Dictionnaire des rimes

  • obús — (Del fr. obus, este del al. Haubitze, y este del checo hofnice, máquina de lanzar piedras). 1. m. Mil. Proyectil disparado por una pieza de artillería. 2. Mil. Pieza de artillería de menor longitud que el cañón en relación a su calibre. 3. Mec.… …   Diccionario de la lengua española

  • Obus — (spr. Obüs), 1) (Obusier, spr. Obüsieh), so v.w. Haubitze; 2) so v.w. Haubitzgranate …   Pierer's Universal-Lexikon

  • obus — OBUS: Servent à faire des pendules et des encriers …   Dictionnaire des idées reçues

  • Obus — der; ses, se: Kurzw. für Oberleitungsomnibus …   Das große Fremdwörterbuch

  • obus — s. m. Peça de artilharia destinada a lançar projéteis com trajetórias muito curvas. • Plural: obuses …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Obus — ↑ Omnibus …   Das Herkunftswörterbuch

  • Obus — Obus, der; ses, se (kurz für Oberleitungsomnibus) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • obús — sustantivo masculino 1. Área: militar Pieza de artillería para disparar granadas, de mayor calibre que un mortero y menor que el de un cañón: La artillería situó varios obuses en las colinas. 2. Área: militar Proyectil disparado con esa pieza:… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Obus — Oberleitungsbus Landskrona in Schweden 1882 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.